Pourquoi ce portail

Ces quelques dernières semaines, la mondialisation a montré l’une de ses faiblesses : les délocalisations massives ayant eu lieu depuis plusieurs décennies mettent aujourd’hui de nombreux pays en très grande difficultés.

Nos dirigeants et les grandes entreprises promettent la main sur le cœur qu’ils tiendront compte de cette leçon à l’avenir, pourtant, il semble que personne ne prenne la mesure de ce qui est entrain de se passer : le confinement, qui s’impose partout de plus en plus, fait à présent reposer la quasi totalité de nos activités humaines sur nos moyens de communication en général et internet en particulier.

Il faut pourtant se rendre à l’évidence : internet, ça fonctionne grâce à trois choses principales :

  • Du matériel (qui, jusqu’à présent, est massivement fabriqué en Asie, et on n’y peut pour l’instant pas grand chose, mais on ne peut qu’appeler de nos vœux à ce que ça change dans les années et décennies qui viennent)
  • De l’énergie (qu’on aime ou pas la façon dont elle est produite en France, nous en avons besoin)
  • Des Hommes (ça peut paraître idiot, mais à l’heure ou on tente d’apporter un soin particulier à la préservation de la capacité de travail de nos soignants et des services de l’état en général, ce qui est bien normal, il pourrait être bon de se souvenir que sans réseaux, nous n’avons plus RIEN)

Partant du constat que la vie s’organise en ce moment autour de divers outils, souvent hébergés loin d’ici ou, dans le meilleur des cas, soumis à des juridictions étrangères, nous proposons de concentrer sur ce portail les sources, outils et bonnes pratiques qui, si elle ne seront peut être pas les plus fiables ou performantes, auront au moins l’intérêt d’être locales, évolutives et … fonctionnelles sans dépendre de choix géopolitiques mondiaux.

Les commentaires sont fermés.